Les livres

E comme Eau

e-comme-eau

Publication de E comme Eau. Comment bâtir et gérer une régie publique?

Gabriel Amard et Vivien Rebière
Editions Bruno Leprince, août 2015

http://www.bruno-leprince.fr/les-manuels-des-collectivites/178-e-comme-eau-9782364881129.html

L’eau, puisqu’elle est un droit, n’est pas une marchandise. Elle n’a pas de « prix ». Certes sa captation, sa potabilisation, sa distribution et son assainissement supposent des coûts. Mais ceux-ci, s’ils doivent être financés, ne doivent pas justifier de faire des profits. Au contraire, ils doivent légitimer la gestion publique de l’eau, seule capable d’assurer à tous le droit à l’eau, et de réaliser les investissements nécessaires, de telle sorte que le gaspillage cesse, que la qualité de l’eau s’améliore, que chacun puisse disposer de l’ « or bleu ».

La régie publique de l’eau, c’est la concrétisation matérielle de ce principe. C’est le droit transformé en politique réelle. A ne pas confondre avec la gestion en société publique locale ou la société d’économie mixte qui maintiennent la gestion de l’eau dans l’univers totalement commercial des sociétés anonymes de droit privé.

Ce manuel, le deuxième de la collection Les manuels des collectivités donnera à tout-e élu-e et aux citoyen-ne-s qui souhaitent agir pour créer une régie publique de l’eau, les outils juridiques, les instruments d’action publique et les exemples nécessaires. Il rappellera également qu’une volonté politique déterminée est indispensable pour s’attaquer aux délégations de service public de l’eau. »

Gabriel Amard, directeur du Formateur des collectivités, association agrée pour la formation des élu-e-s.

Vivien Rebière, porte-parole de Place aux Saviniens et Eau publique Nord Essonne 

Z comme Zones sans Pub

z-comme-zones-sans-pub-

Publication de Z comme Zones sans Pub. Comment restreindre la publicité dans l’espace public?
Gabriel Amard et Vivien Rebière
Editions Bruno Leprince, avril 2015
La publicité dévore le paysage urbain et rural. Elle est devenue une véritable pollution visuelle dans nos communes. Elle a pour objectif de faire consommer toujours plus, soutenant une société fondée sur le productivisme, suscitant la frustration et la soif d’avoir plutôt que le bonheur d’être.
Ces deux raisons conduisent de plus en plus à restreindre l’emprise de la publicité sur nos vies. Ce manuel, le premier de la collection Les manuels des collectivités donnera à tout-e citoyen-e et ou élu-e-s qui souhaitent agir pour créer des zones sans pub dans sa commune, les outils juridiques et les exemples nécessaires. Ainsi, ce manuel s’attache à détailler la législation en vigueur concernant la publicité dans l’espace public, à expliciter les procédures juridiques pour élaborer un Règlement Local de Publicité plus restrictif que la réglementation nationale. Il rappellera également qu’une volonté politique déterminée est indispensable pour s’attaquer à la publicité. Dès sa prise de fonctions, l’équipe municipale peut agir.
Vivien Rebière, porte-parole de Place aux Saviniens et Eau publique Nord Essonne 
Gabriel Amard, directeur du Formateur des collectivités, association agrée pour la formation des élu-e-s.

Les Territoires face au Grand marché transatlantique

visuel_livre_GMT_territoires

 

Publication en avril 2015 du livre Les territoires face au Grand marché transatlantique. Résistance locale face à une menace globale

Vivien Rebière
éditions Bruno Leprince

http://www.bruno-leprince.fr/politique-a-gauche/174-les-territoires-face-au-grand-marche-transatlantique-9782364881051.html

https://www.lepartidegauche.fr/livre/les-territoires-face-au-grand-marche-transatlantique-resistance-locale-face-une-menace-globale-32000

Le projet de Grand marché transatlantique entre l’Europe et les Etats-Unis menace nos vies jusque dans nos communes. Les politiques des collectivités locales et leurs services publics sont en danger.

Pour la première fois un livre explore les multiples conséquences de cet accord de libre échange sur la vie locale. Eau, santé, énergie, transports, agriculture seront touchés dès qu’une firme voudra faire valoir son droit à la libre concurrence. Bien qu’écologiques, les aides prioritaires aux productions locales seront par exemple menacées comme autant d’entraves au libre commerce.

Et pour en juger les firmes pourront avoir recours à des tribunaux d’arbitrage privés face auxquels chaque collectivité sera démunie.

Mais ce livre ne se contente pas d’identifier précisément le danger. Il présente aussi les résistances qui sont nées dans plusieurs collectivités contre cet accord. Et il propose des méthodes et des outils pour étendre cette résistance à d’autres territoires. Aux citoyens et aux élus de s’en saisir, avant qu’il ne soit trop tard.

Vivien Rebière est porte-parole de Place aux Saviniens et de Eau publique Nord Essonne
Préface de Gabriel Amard, directeur de l’association LeFormateur des collectivités (FDC) et secrétaire national du Parti de Gauche en charge des élu-e-s et des campagnes politiques.