Qui sommes-nous?

Pour une majorité citoyenne!

Nous,

Citoyennes et citoyens de l’Essonne,

ne nous résignons pas à voir notre pays s’enfoncer dans la catastrophe sans réagir. La politique d’austérité menée par le gouvernement est un désastre économique et social. Elle est incapable de répondre à l’impératif écologique que plus personne ne peut ignorer aujourd’hui. Elle se fait sans les citoyens, contre les citoyens, sème du désespoir, du repli sur soi, de la violence et fait le lit de l’extrême-droite.

Nous voulons tourner la page de la 5ème République qui fait le bonheur d’un petit nombre au détriment de l’intérêt de l’ensemble de la population. Nous refusons la réforme territoriale du gouvernement qui éloignera davantage les citoyen-ne-s des lieux de décisions.

Notre pays contient tant d’énergies gâchées. Il faut redonner le pouvoir au peuple pour repartir de l’avant ! Des élections départementales sont prévues en 2015. C’est l’occasion de planter une graine d’espoir si nous nous rassemblons autour d’objectifs communs : donner la priorité aux droits humains, à la sauvegarde de l’écosystème et permettre aux citoyen-ne-s d’exercer enfin leur souveraineté.

Nous pouvons faire une autre politique :

– organisons la résistance face aux coupes budgétaires et au massacre des services publics : la santé, l’éducation ou la culture ne sont pas des marchandises ;
– engageons la transition énergétique par le développement des énergies renouvelables, la rénovation de l’habitat, le soutien à l’agriculture paysanne de proximité ;
– développons l’emploi durable et l’activité économique de façon équilibrée sur tout le territoire, en particulier dans les quartiers et les zones rurales ;
– garantissons l’accès aux transports publics partout, notamment en nous opposant à la fermeture de lignes ferroviaires, et soutenons les alternatives au « tout voiture » et au « tout camion » ;
– refusons l’exploitation des gaz de schistes et les Grands Projets Inutiles et Imposés (GPII), comme le grand stade de Rugby, aspirateurs d’argent public au détriment de projets utiles aux habitants.

Nous ne proposons pas de faire confiance à un programme ficelé mais de nous engager ensemble dans un projet citoyen : organisons des consultations populaires à chaque fois que nécessaire, refusons le cumul des mandats et des fonctions exécutives, sortons les discussions des couloirs du Conseil Général et mettons-les en débat dans des assemblées citoyennes. Citoyennes, citoyens, syndicalistes, militant-e-s associatifs, mouvements, associations, retrouvons-nous pour construire la majorité citoyenne dont nos villes et notre pays ont besoin.